Par Eugénie Di Leone Publié le 27 juin 2013 (mis à jour le 24 mai 2017)

Leurs ressemblances peuvent être trompeuses mais le référencement naturel (SEO) et le référencement payant (SEA) sont pourtant bien dissociables.
Le SEO repose sur un travail de fond en matière de qualité des contenus, alors que le SEA consiste à mettre en place une action de type publicitaire. Le premier dépend des lois imposées par les moteurs de recherche, avec un coût non négligeable en terme de main d’œuvre et de temps passé ; le deuxième reste sous le contrôle de l’annonceur avec un coût matériel initialement déterminé en Euros.
Les SEO et SEA sont ainsi deux stratégies de référencement différentes avec un seul et même objectif : améliorer la position d’un site au sein des moteurs de recherche afin de générer le maximum de trafic.

Le référencement naturel : les bases

référencement naturel

Le référencement naturel, également appelé SEO (Search Engine Optimisation), consiste à faire figurer votre site Internet dans les moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing…) en choisissant des mots clés stratégiques en rapport avec votre domaine d’activité ou d’expertise, et ce afin de le rendre visible.
Classer son site dans les premiers résultats de recherches naturelles est l’enjeu du référencement SEO : cela demande du travail pour un résultat pertinent sur le long terme.

Exemple :
Nous avons pour objectif de faire ressortir notre site peexeo.com dans les premières positions Google, lorsqu’un internaute tape le mot clé « Formation référencement Lyon ».
Notre problématique : Différentes agences ou autres organismes de formation sur Lyon souhaitent être bien placés sur ces mêmes mots clés ! Nous dénombrons approximativement 1 160 000 résultats… Malgré cela, nous réussissons à nous positionner septième sur Google* grâce à la mise en place d’une stratégie de référencement naturel(*nous avons pris ici le moteur de recherche le plus utilisé, 91 %).
La solution :

Plusieurs règles de bonne conduite techniques et rédactionnelles imposées par Google doivent être respectées pour optimiser le contenu et la structure de votre site Internet.

Nous détaillerons cette partie dans un prochain article intitulé : « Comment mettre en place et améliorer son référencement naturel »? 

Formations Peexeo Webmarketing

Réseaux sociaux, Référencement naturel, Analytics, AdWords, Sponsoring Réseaux sociaux…
Découvrez nos formations assurées par un webmarketeur de l’agence !

Quel est le coût du référencement d’un site ?

Le référencement naturel n’a aucun coût, il est totalement gratuit mais demande un grand travail de fond, des connaissances techniques et de la patience. Certaines entreprises manquant d’expertise sur le sujet font parfois appels à des agences spécialisées dans le domaine pour optimiser leur site. Ce coût est justifié par la main d’oeuvre et toutes les prestations techniques et rédactionnelles réalisées sur la structure du site. Il faut compter notamment :

  • Toutes les actions externes appelées netlinking qui permettent d’obtenir des liens populaires et pertinents dans le but d’apporter du trafic et booster la visibilité du site sur les moteurs de recherche.
  • En plus du travail technique et rédactionnelle, le suivi du trafic appelé plus communément reporting est une phase d’analyse incontournable en référencement car elle permet d’établir un bilan de la performance de votre site internet.

Si vous souhaitez des résultats instantanés il existe un autre moyen de référencer son site rapidement : les liens sponsorisés, également appelés SEA (Search Engine Advertising).

Le référencement payant 

référencement payant

Les liens sponsorisés permettent de positionner un site Internet dans les premiers résultats des moteurs de recherche, c’est le référencement payant.

Le SEA consiste en l’achat aux enchères de mots clés sur un ou plusieurs réseaux de diffusion (Google AdWords, Microsoft AdCenter, Yahoo Sponsored Links). Lorsqu’un internaute effectue une recherche comportant les mots clés achetés par l’annonceur, l’annonce est affichée dans deux zones prévues à cet effet (cf. image ci-dessous, exemple d’affichage résultats naturels et payants dans Google)

L’annonceur ne paie alors pas l’affichage de son annonce mais seulement le clic éventuel de l’internaute sur le lien (CPC,« Coût par Clic »).

Si un autre annonceur paye plus cher le même mot clé, il ne sera pas pour autant visible ou mieux positionné car l’enchère est pondérée par une note de qualité de l’annonce.

Plusieurs modes de tarification existent pour les enchères :

  • Le CPC (« Coût par Clic »), le plus utilisé. L’annonceur paie au nombre declic.
  • Le CPM (« Coût par Mille impressions »), l’annonceur paie un certain nombre d’affichage de ses annonces graphiques sur le réseaux Display (ensemble de sites, applications, vidéos dans lesquels on peut diffuser les annonces).
  • Le CPA (« Coût par Acquisition »), montant dépensé par conversion (indicateur clé des actions de marketing).

Ces liens payants sont présents dans les résultats d’une recherche classique et se différencient par leur position et couleur de fond.

liens SEO et SEA page google

Les liens commerciaux sont désignés en rouge sur l’image, ils sont situés en haut des résultats naturels de recherche et sur la droite.

Quand un annonceur achète un mot clé sur une requête de recherche précise, il définit le titre, la description et le lien. Le positionnement de l’annonce commerciale va dépendre de plusieurs critères :

  • L’enchère maximum (CPC max). L’annonceur va décider combien il veut payer le mot clé sachant que son coût peut être compris entre 0,01 et 50 euros.
  • La qualité de l’annonce, comprenant le lien que contient l’annonce et le site sur lequel l’internaute va être redirigé. Plus l’annonce est pertinente et de qualité, mieux elle sera positionnée.
  • Le Taux de clics. Si l’annonce est cliquée de nombreuses fois, Google jugera qu’il s’agit d’une annonce de qualité et favorisera donc sa position.

 

Si vous souhaitez figurer de manière rapide dans les résultats des moteurs, maîtriser vos coûts et toucher une cible qualifiée, alors les liens sponsorisés peuvent vous convenir. C’est un système réellement adapté et pertinent pour la fidélisation client, la génération de prospects mais également le retour sur investissement.

 

Conclusion

Efficace sur le long terme, le référencement naturel a pour avantage de vous différencier de vos concurrents directs en adoptant des techniques stratégiques pour vous positionner de manière optimale sur les moteurs de recherche. Ces actions nécessitent néanmoins du temps pour leur mise en place et pour un résultat satisfaisant.

Le référencement payant quant à lui est un outil à la portée de tous et simple d’utilisation. Il peut apporter rapidement de la visibilité et d’excellents taux de transformation. Cette technique est cependant à bannir si :

  • Votre domaine d’expertise est trop concurrentiel et votre budget pas assez conséquent.
  • Vous n’avez pas de temps à consacrer à l’optimisation et à la mise à jour de vos campagnes
  • Vous n’avez pas de budget à allouer dans les annonces publicitaires.


Pour maîtriser vous-même vos campagnes, consultez nos formations :

-> Formation Référencement naturel
-> Formation Google AdWords

10 commentaires

Avatar

Si le référencement payant compense le manque de visibilité pendant quelques mois, le référencement naturel est par la suite la visée exclusive pour réduire peu à peu votre budget Adwords, à mesure que les positions en référencement organique apparaissent.

Répondre
Eugénie Di Leone

Bonjour,

Effectivement, votre remarque est très pertinente Alès, le référencement naturel doit être optimisé et travaillé même si une campagne AdWords est en cours. Ne surtout pas laisser de côté le réf nat au profit d’AdWords. Le référencement payant doit être utilisé intelligemment, par exemple lors des premiers mois de vie du site, le temps que le référencement naturel se fasse et que les moteurs indexent les pages. Il peut être aussi utilisé pour marquer et mettre en avant un événement sur une durée limitée pour apporter plus de trafic !

Avatar
Adifco

Bonne synthèse. A noter également Google Merchant Center qui pointe son nez dans pas mal de requêtes, et dont l’inscription et la soumission de produits restent gratuits, mais la mise en place est conditionnée à une campagne adWords.

Répondre
Eugénie Di Leone

Bonjour Adifco,

Merci pour votre commentaire ! Il est vrai que Google Marchant Center fait partie du référencement payant mais comme il est lié à AdWords, j’ai préféré faire une synthèse d’ AdWords et ne pas rentrer dans les détails de cet outil (D’autant plus qu’il est essentiellement destiné aux sites e-commerce). Cependant, cela pourrait faire l’objet d’un prochain article !

Christophe SEO

Parfois un site est indexé très rapidement et lorsqu’il y a peu de concurrence sur des mots clefs je me suis vu être en première page de Google au bout d’une semaine en requête large 😀
Mais le SEM est très utile puisque lorsque l’on paye, on peut être juste à coté de grosses sociétés qui ont pignon sur rue dès le début d’une activité…..
J’ai fait une campagne par exemple pour un site de diagnostics immobiliers et le site était en position moyenne 1,7 dans adwords alors qu’elle venait d’être crée depuis 1 semaine !!!!!
C’est quand même magique que l’on puisse travailler sans attendre le référencement naturel (SEO)

Répondre
Avatar
Jeremy

En 1 mois, 1er sur cette requête : « groupement euromillions »

Répondre
Avatar
SEMSEO

Il faut ajouter que qu’avec les dernières modifications faites par Google, ce dernier essaie d’avantage de confondre les résultats du référencement adwords de celui organique tout en favorisant les emplacements sur mobile. Les emplacements adwords se voient prendre plus de place qu’avant au détriment des liens naturels qui se retrouvent plus bas dans la page et au niveau de ligne de flottaison. Est-ce une stratégie pour générer plus de revenus ou simplement répondre toujours plus au besoin client, l’avenir nous le dira..

Répondre
Avatar
Paris

Mois je croie au Référencement naturel et je pense que adword et fait pour être visible rapidement pour très peut de temps vu le prix du cpc qui peut rapidement atteindre les 50 euro pour figurer dans le triangle d’or.

Répondre
Avatar
Barberine

Super votre article. Je comprends un peu mieux… Je suis pas experte en la matière de création de site. J’ai utilisé seo pour optimiser mon site web. Mais par contre, je suis dans un secteur où beaucoup de site qui on pignon sur rue.
Comment faire pour faire des référencements payants le temps que mon site remonte et sans éclater mon mini budget, en plus j’ai besoin d’être bien référencée en minimum deux langues. Français, anglais et si possible aussi en portugais. Vous pouvez me guider vers la meilleure formule et comment faire?
Merci Beaucoup

Répondre
Avatar
Adrien Legoff

Bonjour,

Merci pour cet article ! Effectivement, le coût d’une optimisation SEO peut varier selon de nombreux critères, en particulier le secteur d’activité pour lequel le client est positionné, de la profondeur et l’exhaustivité de son site web, et surtout selon le prestataire sollicité. D’un prestataire SEO, les prestations seront variables autant au niveau du prix mais aussi de la qualité. Pour faire bénéficier aux lecteurs d’un complément d’information et de les orienter dans leur choix, je voudrais partager une autre source que nous venons de publier, sur le coût du référencement naturel, le tarif moyen et les modèles économiques des prestataires : http://www.lafabriquedunet.fr/seo/articles/cout-referencement-naturel-tarifs-seo/

Encore merci et à bientôt,

Adrien.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *